Tricot

Arc en ciel

J’ai trouvé cette laine aux Doigts de fées. J’avais déjà tricoté la Silk mohair de Katia pour faire un tour de cou en l’associant avec un autre fil en double pour faire un tour de cou chaud et léger. Le dégradé des couleurs de ces pelotes m’a séduite une nouvelle fois, surtout sa partie verte et bleue. Je n’avais pas soupçonné le violet qui s’intercale à l’orangé et permet ainsi quatre couleurs de rayures. Depuis quelques temps déjà, le modèle Audrey de Christine Bagea me faisait de l’oeil, du moins la forme de ce châle tout en arrondi et que j’aimerais bien couvrant. Ce week end bien frais m’aura permis de reprendre les aiguilles et cette laine pour commencer ce tricot qui n’en est vraiment qu’à ses débuts (je ne veux pas savoir combien il y aura de maille sur le dernier rang…). 20 cm après et déjà sur sa longue aiguille circulaire le voila qui donne déjà une idée de ce qui attend ma patience et mes épaules…

Publicités
Bric et broc, Tricot

Tricot de coton

La famille sera en orange et écru. C’est dit. A la suite du chèche bicolore, j’ai pu réaliser deux pulls d’été en taille 3 ans et 6 mois. J’ai adapté selon ces tailles le modèle Binic de De rerum natura dont j’apprécie toujours le style simple et chic. Notez au passage que ce modèle propose une explication simple et efficace de l’encolure américaine construite sur la base de rangs raccourcis,  si pratique pour les enfants.

Bric et broc, Tricot

Bleu des mers du sud

Il faut bien revenir un jour, mais de bleu outremer, de bleu des mers du Sud, et de tous ces bleus qui font rêver d’une eau où se délasser, point ! Il faudra se contenter des belles couleurs de laines et fils divers avec lesquels on construit du rêve. Et là cet été avec quelques intermittences, j’ai enfin achevé ce pull vintage que je préfèrerai regarder plutôt que porter tant la couleur me ravit. Toute une histoire pour ce fil qui a plus de 20 ans, d’abord tricoté en un pull de demi saison, fil et modèle Anny Blatt, inadapté à tous les temps. Mélange de fil synthétique et de laine mohair le modèle trop décoletté ne convenait ni au froid, ni au chaud. Pratiquement jamais porté du coup, j’ai résolu de le défaire et de lui donner une autre forme. J’ai choisi une allure vintage à manches courtes sur un tricot topdown, histoire de me laisser du temps au cas où il aurait manque un métrage important de fil, ce qui n’a pas manqué, on ne passe pas impunément 3  tailles en quelques années. J’ai donc complété, selon un principe vintage, avec des bordures contrastées, un coloris parfaitement contenu dans le chiné du fil et trouvé chez Lil Weasel. Les boutons viennent d’un craquage chez Emmaus qui ne manque pas de ressources pire que les bocaux de boutons de nos grand-mères. C’est bien ce que je voulais, des boutons bijoux qui se remarquent et soient un élément décoratif majeur.

Prochainement, je vous écrirai le modèle

Tricot

Du bleu, du bleu…

Merveilleux endroit que le magasin Lil Weasel dans le beau passage du Grand Cerf, qui propose un bel assortiment de laines. J’ai trouvé pile poil ce que je cherchais, un beau coton indigo pour terminer tranquillement ce top down mi saison. Pile la couleur du fil bleu foncé de la laine chinée. Premier test sur le bas des manches satisfaisant. En route pour 600 km de tricot (bon entre temps je m’endors ou je conduis aussi…), mais le temps passe mieux.

DSC_0667

Tricot

Comme une mer turquoise #2

La mer monte oserai-je… ou plutôt elle descend, puisqu’il s’agit d’un modèle topdown. Dans mon impatience j’ai déjà cousu les boutons trouvés à la vente mercerie d’Emmaus, et qui me plaisent beaucoup. Le résultat me satisfait et m’encourage à poursuivre, mais hélas, cette récupération de fil sur un ancien tricot qui était composé de plusieurs laines dans une forme de jacquard qui ne convenait à aucune saison. Il avait des manches 3/4 et une encolure en V profond, résultat pour moi ni pour l’été, ni pour la demi saison à cause du décolleté… plus l’angora en motifs au niveau des épaules… Comme je n’aime pas jeter, récup et pour le coup le fil n’était pas usé. Voilà encore une fois, mue par l’inquiétude de la quantité, le tricot avance, mais va trouver une limite. Vite il faut que j’aille faire un tour en boutique pour chercher un coton uni assorti pour faire les bordures. Ca sera l’activité de l’après midi puisque le magasin où je veux me rendre n’ouvre qu’à partir de midi….

Tricot

Diving in

IMG_20150327_164515Un jour, je suis allée faire un tour chez Lil Weasel dans sa charmante boutique de laines, située dans cet agréable passage du Grand Cerf. C’était courir à la tentation en toute innocence. Non pas si innocente.Et après un rapide tour dans la magasin (qui est petit), quelques réalisations présentées y sont comme un appel à la douceur du tricot et des laines, me voilà dans les corbeilles de laine, hésitante, mais certaine de trouver quelques pelotes ou écheveaux qui me plairont. Pour faire quoi ? et soudain, j’ai repensé à ce châle (en est-ce vraiment un ? ) Diving in dont l’originalité consiste en un tricot en diagonale. Deux couleurs, deux écheveaux, et celles-ci sont particulièrement associées dans une humeur des feux du soir zébrés d’orage. C’est bien parti, mais tout de même, moi qui n’aime pas le point mousse. Pourquoi on se le demande, puisque généralement je tricote en circulaire, donc toujours à l’endroit…

 

Tricot

Snood : moebius or not moebius?

Et bien le sort en a été jeté par une erreur et une torsion de trop que j’ai décidé de conserver pour ce petit twist que j’aime bien et qui donne un peu d’élégance à une pièce fort pratique, mais qui ressemble un peu à un col roulé. Rapide à tricoter sur aiguille 5 avec une belle et douce laine Plassard de chez Une maille à l’endroit que je vous recommande (du moins le magasin de la rue Monge, tout petit, mais riche de découvertes).

IMG_20150126_213133