Les capucines

Je suis toujours charmée par les massifs de capucines que je ne lasse pas d’observer et j’envie ce « boulevard des capucines » qui traverse la grande allée de la maison de Claude Monet à Giverny. grande-allee-capucinesChaque fois que je la visite au printemps ou en été je ne manque pas de m’en imprégner longuement. D’autres ce sont les coquelicots. Pour moi les capucines sont ancrées dans l’enfance débordant des pots de fleurs, et devenues fleurs écologiques, elles se chargent des pucerons qui n’iront pas perturber d’autres plantes et en particulier les rosiers.

Donc, cette fleur que je vois courir sur cette laize de tissu me propose de l’utiliser en appliqué vivement suggéré par le dernier modèle de sac publié par MCI de mars avril 2015.

Y seront associées quelques roses découpées dans le tissu d’une robe. J’aime particulièrement cette association de noir et blanc et de la couleur. découpées, déposées sur un tissu vert d’eau, les voilà qui prennent forme sous mes aiguilles avec quelques embellissements pour les mettre en valeur et en relief.

DSC_1109

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s